La Maison d’Accueil

La structure d’accueil

Le projet de Maison d’Accueil est né d’un constat : certains jeunes, qui vivaient initialement dans l’orphelinat de Sœur Marie-Thérèse, se retrouvent à nouveau à la rue.

La Maison d’Accueil se veut donc un relai d’aide à des jeunes qui sont confrontés à la nécessité de se prendre en charge, de poursuivre leurs études, de se former à un métier et de trouver un emploi.

En cours de construction, la Maison accueillera en priorité des orphelins ainsi que les élèves en situation difficile, se trouvant à la fin de leur cycle des Ecoles Spéciales. Elle comportera un internat pour certains d’entre eux et proposera un accompagnement social, un soutien scolaire et des formations professionnelles associées à la recherche d’emploi.

La Maison d’Accueil répond ainsi à un réel besoin d’accompagnement des jeunes victimes de problèmes sociaux et familiaux. Elle s’inscrit en complémentarité des actions menées par les orphelinats et les Ecoles Spéciales et participe ainsi au développement effectif du Congo.

La Maison sera gérée par l’association des Petites Sœurs Dominicaines, présente aux côtés de la jeunesse Congolaise depuis de nombreuses années.

Notre action

BADAO a grandement contribué à la mise en place de la Maison d’Accueil, aussi bien dans la définition du projet en lui même que dans son financement.

Un budget de 50 000€ sera consacré aux travaux de rénovation et à l’équipement intérieur de la structure qui accueillera l’équipe pédagogique et les enfants.

Tous les mois, 4 300€ de frais de fonctionnement seront supportés par BADAO et ses partenaires.

Par ailleurs, nous avons longtemps cherché un nouveau terrain sur lequel nous pourrions reconstruire l’orphelinat. Mais les prix des loyers sur Brazzaville combinés aux réticences de Sœur Marie-Thérèse de déménager dans un autre quartier n’ont pas permis au projet d’aboutir. Désormais, nous avons donc proposé à Sœur Marie-Thérèse de soutenir des travaux de rénovation et de réaménagement de son orphelinat.